Les Héritiers de l'Ère Nouvelle

La Terre en Danger

RECTIFICATION...

ce n'est pas la Terre qui est en danger,mais  l'ensemble des humains de la Terre.La Terre n'a pas besoin des humains pour  exister.Les  humains auront disparus depuis fort longtemps,avant que la Terre  s"évapore dans la  masse du soleil en expansion,...dans environ 3,5 milliards d'années.Voici un tableau peu édifiant de notre capacité à détruire notre environnement:

 

 

hebergeur image

Au cours des 2.000 dernières années, jamais les eaux de l'Arctique n'ont été aussi chaudes qu'elles ne le sont aujourd'hui. Telle est la conclusion d'une étude menée par des chercheurs des universités du Colorado et de Leibniz.

Publiée dans la revue Science, cette étude révèle que l'eau nord-atlantique coulant dans l’océan Arctique par le détroit de Fram, situé entre le Groenland et l’archipel norvégien de Svalbard, n'a au cours des 2.000 dernières années, jamais été aussi chaud qu'il ne l'est actuellement.

Bien sûr, les scientifiques ne disposaient pas de relevés de températures pour réaliser leurs travaux, les premiers étant été effectués il y a 150 ans. Ils ont alors eu recours à des foraminifères, des protozoaires dont sont composés certaines roches sédimentaires, régulièrement utilisés en géologie. Les chercheurs ont recueilli ces sédiments au large des côtes ouest du Svalbard, là où l'eau de l'Atlantique rejoint celle de l'océan Arctique.

C'est grâce à l'étude de ces roches que Robert Spielhagen, chercheur de l’Académie des Sciences, des Humanités et de la Littérature de Mainz en Allemagne, a pu déterminer les températures de l'eau des deux derniers millénaires. Et il affirme que "la température (du détroit de Fram) est sans précédent au cours des 2000 dernières années". Les températures de l’eau en été seraient en effet passées d’une moyenne de 3,4°C entre l’an 0 et 1890, à une moyenne de 5,2°C entre 1890 et 2007. Une preuve pour les chercheurs, que l'activité humaine est à l’origine d'un changement climatique se traduisant par des températures plus élevées que lors des précédentes périodes de réchauffement. "Nous avons découvert que les températures modernes du Détroit de Fram étaient bien au-delà des limites naturelles", souligne Thomas Marchitto, de l’Université du Colorado.

Les auteurs de l'étude estiment que cette hausse des températures est "probablement liée à l’amplification Arctique du réchauffement climatique", celui-ci étant certainement "un élément clé dans la transition vers un futur océan Arctique dépourvu de glace".

hebergeur image


Le fleuve Amazone serpente la grande forêt amazonienne la nourissant et l'irrigeant depuis des millions d'années!Les autochtones qui y vivent se sont adaptés à un très fragile écosystéme.Chaque année,on coupe inutilement,de cette merveilleuse forêt, l'équivalent de 2 fois la superficie de la Belgique.
Actuellement,le grand fleuve est complêtement à sec,immobilisant les bateaux et pirogues,seuls moyens de communications actuels ,entre les communeautés riveraines!...pour la première fois,...de mémoire d'hommes!
En 2011,L’Amazonie a subi de plein fouet la terrible sécheresse de l’année précédente. Ses conséquences ont été immédiates et sans appel : une augmentation spectaculaire du réchauffement climatique mondial.

Des scientifiques britanniques et brésiliens indiquent que la sécheresse qui a sévi en Amazonie en 2010 a eu un impact plus grand que l’activité industrielle et humaine des Etats-Unis en un an sur le réchauffement climatique mondial, rapporte Sciences et Avenir. L’épisode de 2005 était censé être exceptionnel ; celui de 2010 a pris tout le monde de court.

Si, jusqu’à présent, l’Amazonie, le poumon de la planète, absorbait la majeure partie des émissions de CO2, en période de grande sécheresse elle devient elle-même "une importante source d'émission de gaz à effet de serre, qui accélérera le réchauffement", indique l’auteur principal du rapport.

En effet, en 2010 plus encore qu’en 2005, la sécheresse a entraîné la mort des arbres. Du coup, le rapport scientifique indique que la forêt amazonienne ne sera pas en mesure d’absorber le milliard et demi de tonnes de CO2 rejeté dans l’atmosphère comme elle le fait chaque année. Mais en mourant, l’Amazonie va elle-même laisser s’échapper cinq milliards de tonnes de CO2 dans les prochaines années. Un total de huit milliards de tonnes directement imputé à la sécheresse de l’an dernier.
hebergeur image
Les moyens financiers,l'aide des gouvernements aux multinationales et les derniers développements scientifiques dans les moyens de transports lourds,permettent à Total ,une grande compagnie multinationale,d'exploiter efficacement les sables bitumineux du Canada ...à son avantage seulement!
L'intense destruction de l'environnement que nous voyons ici,laissera des traces impardonables aux générations à venir!
Ces lieux deviendront l'un des plus tristes témoignages de notre époque de gaspillage et de surconsommation!
Les rivières souterraines sont polluées pour des millénaires!
Le coût de dépollution coutera plus cher que les profits empochés par Total et ses amis!
...ce seront les travailleurs et travailleuses du Canada qui paieront!
'est l'horreur car non seulement l'environnement est saccagé pour des milliers d'années, mais des minorités ethniques entières disparaissent!...Le père de famille voit l'appât du gain immédiat & il quitte sa famille et ne revient pas à ses racines car sur le lieu des excavations, la prostitution, le jeu et l'alcool,sont d'un usage courant. Les femmes restent seules en arrière avec les enfants à nourrir, l'eau est polluée,ce n'est plus possible de jardiner...Le tout est anihilé à une vitesse grand V, cela est valable pour toutes les formes d'exploitations des ressources minières et énergétiques...Enfer quand tu nous tient!
Les sables bitumineux de l'Arthabasca.
L'emprise de Total (contrôlé par les Illuminati Desmarais,Frère et maintenant à 40% par une entreprise Thailandaise) s'accroit au rythme de la pollution des eaux souterraines.
hebergeur image
Une rivière asséchée ,en Chine...plus de 200 millions d'humains sont menacés de mort certaine ,par suite de l'assèchement de divers cours d'eau ,en Chine!
 
hebergeur image

Le tsunami du 11 mars 2011,passera à l'histoire comme l'un des plus dangereux qu'aura connu l'humanité,...mais le pire est à venir!Le déplacement du pôle magnétique et de l'axe de rotation terrestre risque d'en faire un événement anodin,dans un futur proche!...Croyez le ou non!

LES HUMAINS MENACÉS MORALEMENT AUSSI:

Depuis la naissance des grandes démocraties occidentales, la société avançait résolument vers "le progrès", vers toujours plus de science, d'éducation, de culture, de justice, de protection sociale, de liberté... Et aussi vers plus de prospérité économique et de bien-être matériel pour l'ensemble de la population. Chaque génération était assurée que demain serait meilleur qu'aujourd'hui, et que la génération suivante aurait une vie meilleure encore.

Depuis les années 1990, la tendance s'est inversée. Du fait des conséquences écologiques, sociales et économiques du néo-libéralisme, nous allons désormais vers  moins de science, moins d'éducation, moins de culture, moins de justice et de protection sociale, moins de démocratie, moins de prospérité économique, et moins de bien-être matériel.

Au départ, la technologie avait été inventée pour libérer l'homme. Elle est aujourd'hui utilisée pour l'asservir et le contrôler. De même, l'économie était censée être au service des besoins humains, mais aujourd'hui, ce sont les humains qui sont au service de l'économie (et de ses bénéficiaires finaux).

Entièrement accaparée par ses activités économiques et par la production de marchandises, l'humanité est en train de revenir plusieurs siècles en arrière, lorsque tout son temps disponible était utilisé pour la survie, avant que la maîtrise de la matière ne permette de dégager du temps libre pour réfléchir, rêver, créer, et finalement faire progresser l'art, la science, ou la philosophie.

Tout ce qui fait l'essence de l'homme (et qui est censé le distinguer de l'animal) est en train de disparaître: sa capacité à réfléchir, à s'interroger sur son origine, sur l'univers et sur sa place dans cet univers, sur l'esprit, le sens de la vie, la mort ou le sacré.

La nature, l'avenir de la planète, la recherche de la connaissance et le bonheur des hommes, auront été sacrifiés à l'argent et à la marchandise, au profit d'une infime minorité des habitants de la planète.

Des signes inquiétants et symboliques semblent annoncer la fin de notre civilisation. Les séquoias géants de Californie, témoins de 500 millions d'années d'évolution de la vie sur Terre, ont été partiellement  abattus pour l'exploitation forestière par décision de George W.Bush. Et à cause du chaos créé par la guerre en Irak du même George Bush, les tablettes d'écriture sumérienne ont été détruites dans le pillage du musée de Bagdad (l'armée américaine avait limité sa protection au ministère du pétrole et aux installations pétrolières).

Premières traces d'écriture humaine, les tablettes sumériennes avaient pu être préservées à travers 5000 ans d'histoire tumultueuse de l'humanité. Mais elles n'ont pas échappé aux ravages de la bêtise, de l'inculture et de la cupidité d'une humanité qui semble désormais préférer la barbarie à la civilisation, l'obscurantisme à l'intelligence, et l'esclavage à la liberté.
 



Tous droits réservés